6) Huiles végétales versus huiles minérales.

Les soins BELLE OEMINE BIO ne contiennent que des huiles végétales, et pas d’huiles minérales. Pourquoi ?

Quelques explications…

Les huiles minérales.

 

Par huiles minérales, on entend des huiles dérivées du pétrole (ou de la houille). Comme elles sont vraiment très peu onéreuses, les industriels les préfèrent aux huiles végétales. A la base, ce sont des huiles utilisées comme lubrifiants mécaniques.

Mais en amont, la problématique est celle de la production pétrolière, avec tout ce qu’elle sous-entend d’impact négatif sur l’environnement au niveau de la production, du transport et du raffinage, et les implications géo-politiques que l’on sait…

Pour la santé du consommateur, disons qu’à hautes doses, c’est-à-dire pour les corps de métiers qui les utilisent en abondance, elles sont cancérogènes ! Pour l’usage cosmétique en revanche, elles sont raffinées, nettoyées, purifiées ; la concentration en substances nocives est donc quasi-nulle, mais… Mais quand on sait que la peau absorbe tout, qu’en est-il réellement de cette « quasi-innocuité » ?

En outre, n’y a-t-il pas un mensonge de la part des fabricants qui nous vendent une crème onctueuse, que l’on suppose très nourrissante au vu de sa texture, et qui n’offre en fait aucun intérêt réel pour notre beauté ?

Les huiles végétales.

 

Les huiles végétales sont quant à elles issues comme leur nom l’indique de végétaux. De graines le plus souvent (tournesol), mais aussi de fruits (olive). A condition qu’elles soient bio pour ne pas contenir de pesticides, et pressées à froid pour préserver le maximum de composants, les huiles végétales constituent un festin pour notre peau.

Acides gras essentiels, vitamines A ou E, antioxydants, insaponifiables, protéines, sels minéraux… chacune a ses vertus propres. Mais toutes font du bien !*

Elles nourrissent, assouplissent, préservent l’hydratation, restructurent. Et plus il y en a dans un produit cosmétique, plus celui-ci est de qualité. En revanche, leur utilisation a un coût : certaines huiles végétales, surtout les « bio », sont onéreuses, et font grimper le prix de votre cosmétique s’il en contient suffisamment. Mais notre beauté mérite ce qu’il y a de mieux (et notre santé, car la peau absorbe ce qu’on lui applique !). Et puis il faut relativiser : rares sont les crèmes bio qui atteignent les prix astronomiques de certains produits conventionnels des marques de luxe – ne contenant pourtant parfois que des huiles minérales !!!

Pour les cosmétiques BELLE OEMINE BIO, nous utilisons exclusivement des huiles végétales biologiques, et ceci à un pourcentage très élevé ! Toutefois, nous avons choisi de proposer nos soins haut de gamme à des prix très raisonnables, afin que chacune puisse facilement accéder à un produit de VRAI luxe.

 

(*Un bémol toutefois : l’huile de bourrache. Parée de beaucoup de qualités, elle semble avoir également un gros défaut : elle s’oxyde très rapidement. Et alors, danger ! Elle peut aggraver les phénomènes inflammatoires et abimer la peau. A utiliser avec prudence, donc.)

Communauté Facebook

Retrouvez tous nos produits :

la boutique Oemine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *